Colloque international dans le cadre des Journées Scientifiques de l'Université de Nantes
11-12 juin 2015 Nantes (France)

Accueil

Les nouvelles routes maritimes sont l'un des principaux enjeux du XXIème siècle. Certes pertinentes, les réflexions portant actuellement sur l'Arctique doivent être complétées. En effet, les routes empruntées sont le résultat de données économiques, géopolitiques et techniques. Elles évoluent, disparaissent, se créent sous l'influence de circonstances extérieures, notamment politiques ou économiques. Il importe donc d'évaluer les conséquences de l'évolution des usages de la mer, de voir par exemple dans quelle mesure les routes dites classiques résistent à ces pressions ou au contraire, seraient affaiblies ou menacées par de nouvelles possibilités et exigences environnementales et stratégiques.

L'Histoire maritime démontre les ambitions lucratives des premières expéditions. La route des épices en est un parfait exemple. Toujours d'actualité, ces volontés se révèlent au travers de projets d'exploitation de ressources jusqu'alors inaccessibles. Le développement des activités humaines et les nouvelles voies, dans des espaces autrefois impraticables, bouleverse le visage de l'économie maritime mondiale et des relations interétatiques. Aujourd'hui, une alternative au Canal de Suez semble possible. En navigant le long des côtes sibériennes, un nouveau raccourci entre la Chine et l'Europe permettrait ainsi d'économiser 13 jours de voyage. Ce qui n'est pas sans entrainer de nombreuses inconnues.

La présence sporadique de l'Homme, le nombre extrêmement faible de ports de secours ou encore l'aide limitée à la navigation, sont autant de facteurs favorisant la survenance d'incidents et d'accidents aux graves conséquences. Les risques se démultiplient pour l'Homme et son environnement : marée noire, collision, échouement, pertes de vie humaine... Les menaces ne sont pas en reste : la piraterie est-elle susceptible de se développer sur ces nouveaux axes de transit? De nouveaux circuits de traite et d'immigration pourraient-ils naître de l'absence d'autorité et de contrôle effectifs dans ces espaces ?

Rares sont les approches combinant l'ensemble des intérêts en présence. Un constat bien naturel au regard de leur diversité. L'emprunt de ces nouvelles routes présente des caractéristiques propres, qui rendent plus complexes encore les problématiques connues et identifiées de la navigation maritime et de ses finalités. Cette thématique doit donc être traitée dans une perspective pluridisciplinaire. 

Le colloque doit ainsi être le forum d'expression d'experts d'horizons divers, non nécessairement conscrits aux seules sciences humaines. Biologistes, économistes, juristes, historiens, sociologues, géographes, politistes, paléontologues, informaticiens, armateurs, assureurs maritimes... tous sont appelés à rendre possible une compréhension d'ensemble des impacts de ces nouvelles routes maritimes.

   

Information

L'inscription à cette conférence nécessite la création d'un compte utilisateur sur sciencesconf.org

N'oubliez pas ensuite de confirmer cette inscription en suivant la procédure après avoir cliquer sur l'onglet "inscription" (à gauche de l'écran une fois connecté)

e
Personnes connectées : 1